Une SCPI de rendement est un investissement peu risqué et cela explique pourquoi tant de particuliers espèrent avoir un complément de revenus par ce moyen. Ceci dit, il ne faut pas oublier de faire un travail de comparaison entre différentes SCPI.

Toutes les raisons d’investir dans une SCPI de rendement ?

Tout d’abord, il faut savoir ce qu’est une SCPI ou société civile de placement immobilier. Il s’agit d’un organisme de placement qui se charge d’acheter divers biens immobiliers destinés aux professionnels et qui en collecte les loyers, pour ensuite les redistribuer sur des investisseurs particuliers, en fonction du nombre de parts investis par ces derniers. Une SCPI de rendement vise à générer des bénéfices tandis qu’une SCPI fiscale vise à tirer parti de certains dispositifs de défiscalisation.

C’est un investissement que beaucoup affectionnent parce que les rendements sont élevés et les risques très faibles. Ces risques faibles s’expliquent par le fait que ce soit une société de gestion qui se charge de gérer le parc de biens immobiliers. Plus encore, les biens immobiliers destinés aux professionnels comportent un faible risque d’impayés. S’il existe des SCPI spécialisées dans un seul type de biens immobiliers, beaucoup aussi détiennent des biens immobiliers dans des zones géographiques très diverses et pouvant être utilisés de plusieurs manières différentes. Là aussi, les risques s’affaiblissent car étant mutualisés entre ces différents biens immobiliers.

Comment réussir son comparatif de SCPI de rendement ?

Pour comparer entre des SCPI de rendement, il conviendrait de retenir les critères suivants :

Le taux de rendement

C’est certainement le critère le plus important et celui qui est le plus représentatif des bénéfices que vous pourriez dégager. Vous ne devriez pas retenir le rendement obtenu par une SCPI sur une année donnée, mais analyser les rendements successifs qui ont été obtenus sur plusieurs années. Sachez en tout cas que les SCPI ont souvent une rentabilité supérieure à 4,5%.

Le taux d’occupation

Il indique le pourcentage des biens qui sont occupés par des locataires.

  • Il peut s’agir d’un taux d’occupation financier et dans ce cas, il indique le pourcentage de loyers perçus sur la totalité des loyers qui pourraient être engrangés.
  • Il peut aussi s’agir d’un taux d’occupation physique et cette fois le principe est le même, mais on raisonne en termes de superficie.

Le prix d’une part

Pour choisir le prix de la souscription, il faut avant tout vous demander ce que vous permet d’acheter votre budget. Il serait judicieux d’acheter des parts dans plusieurs SCPI pour réduire davantage les risques.

Les choix d’investissements de la SCPI

Certaines SCPI décident de se focaliser sur un secteur donné et sont parfois très rentables, mais dans l’absolu, mieux vaut choisir des SCPI diversifiées. Il faudrait aussi s’intéresser aux zones géographiques dans lesquelles se situent les biens immobiliers détenus.

Par ailleurs, il existe un autre critère important, soit celui de la capitalisation ou la taille du parc immobilier.

Ajouter un commentaire