Depuis l’apparition du coronavirus sur le territoire français, le gouvernement a décidé d’appliquer le confinement total. Avec ce nouveau mode de vie, les organismes du secteur de la consommation d’électricité et d’eau ont constaté un changement dans l’habitude des clients.

Le confinement en France

S’agissant d’une décision prise dans l’état d’urgence sanitaire, le confinement a débuté à partir du 17 mars dernier. Étant donné que personne n’a plus le droit de sortir sans une excuse valable, tout le monde reste dans sa maison. Face à cet évènement inhabituel, le train de vie des Français a changé. En se confinant, ils n’ont plus d’autres choses à faire que de regarder la télévision, de se connecter sur Internet, de cuisiner, etc. En générale, la plupart des machines dans son domicile nécessitent une alimentation électrique, que ce soit les appareils dans la cuisine, dans le salon et même dans la douche.

Depuis cette période irrégulière, les Français se lèvent tard et se couchent après minuit. Selon les informations de RTE ou le Réseau de Transport d’Électricité, la consommation s’est accentuée considérablement comparée à l’année dernière. D’ailleurs, cet organisme a déclaré que : « Depuis la mise en place des mesures de confinement, la consommation augmente plus lentement le matin, et n’atteint un pic de consommation qu’aux alentours de 13 h, au moment du déjeuner. L’après-midi, la consommation diminue plus fortement qu’en temps normal, reflet du ralentissement de la vie économique française ».

L’impact du confinement

Bien que la consommation d’électricité augmente dans chaque foyer, la consommation globale, quant à elle, est en baisse. En effet, cela est causé par la fermeture des diverses entreprises et des commerces. D’après les données de RTE, en avril 2019, le chiffre était de 54 443 MW contre 48 212 MW ce dernier mois. En outre, cette différence de 6231 MW est égale à un taux de 10 % de l’usage national.

La région qui a eu une baisse flagrante est l’Île-de-France. Concernant les chiffres exacts, elle est passée de 8429 MW à 6640 MW depuis le 17 avril 2020. Vu que c’est l’endroit le plus peuplé dans toute la France, cette diminution de 20 % est tout à fait normale. En ce qui concerne la consommation d’eau, l’opérateur public Eau de Paris a remarqué que la distribution s’est réduite à 400 000 m3 par jour. Pour information, la production habituelle est de 500 000 m3 par jour, ce qui veut dire une baisse de 20 % depuis le début du confinement.

Ajouter un commentaire